Choisir une pompe à chaleur comme chauffage : tout ce qu’il faut savoir

Table des matières

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à choisir une pompe à chaleur comme mode de chauffage. Cette solution contribue à avoir une maison plus écologique, mais dispose également d’arguments économiques solides pour convaincre. Qu’il s’agisse d’une construction, devant répondre à la nouvelle norme RT2020 ou d’une rénovation énergétique, la PAC peut être la solution qu’il vous faut. Il est même possible d’obtenir de l’eau chaude sanitaire, grâce à la récupération des calories dans l’air, le sol ou l’eau.

Choisir une pompe à chaleur comme chauffage

Comment fonctionnent les pompes à chaleur ?

Les types de pompes à chaleur

La pompe à chaleur fonctionne en récupérant des calories pour les transformer en chaleur. Il existe quatre grands types de PAC :

  • La pompe à chaleur air-air, qui puise son énergie dans l’air extérieur ou intérieur. Ce système transmet directement la chaleur dans la pièce à chauffer. Il ne permet néanmoins pas d’obtenir de l’eau chaude sanitaire.
  • La pompe à chaleur air-eau est un système qui permet de chauffer l’eau d’un circuit de chauffage et d’eau chaude sanitaire, en puisant de l’énergie dans l’air extérieur ou intérieur. Ce type de système est particulièrement indiqué dans les régions ayant un climat doux.
  • La pompe à chaleur hydrothermique, que l’on appelle aussi la PAC eau-eau puise la chaleur dans l’eau souterraine, au niveau des nappes phréatiques. Elle peut alimenter un système de chauffage et d’eau chaude sanitaire.
  • La pompe à chaleur géothermique puise la chaleur directement dans le sol, à l’extérieur de la maison, pour apporter une solution de chauffage et de chauffe-eau.

Les prérequis pour pouvoir installer une pompe à chaleur

Pour pouvoir choisir une pompe à chaleur pour se chauffer, il est indispensable d’avoir la place nécessaire à l’accueil de l’unité extérieure. C’est grâce à cette dernière que la pompe à chaleur puise des calories dans le sol, l’air ou l’eau. Il est aussi important de prendre en compte les nuisances sonores produites par cette dernière. La plupart du temps, les professionnels chargés d’installer cette dernière vous donneront des conseils, pour qu’elle ne soit pas une gêne pour vous ou pour vos voisins.

Les personnes choisissant ce type de système de chauffage doivent aussi prévoir une solution d’appoint. En général, la pompe à chaleur permet de répondre à 70 % des besoins d’une habitation. L’utilisation d’un chauffe-eau électrique ou à gaz de complément est donc nécessaire.

Les avantages de la pompe à chaleur

Un mode de chauffage économique

La pompe à chaleur est si prisée, parce qu’elle permet de faire des économies d’énergie considérables. Il s’agit du système disposant du meilleur rendement, puisqu’un seul kWh d’électricité permet de produire 4 kWh d’énergie utile pour l’habitation. Concrètement, la facture d’énergie peut chuter de 60 à 75 %, en passant de l’électricité à la pompe à chaleur. L’investissement est donc rapidement amorti.

Le confort thermique de la PAC

L’utilisation d’une pompe à chaleur permet par ailleurs d’obtenir une chaleur douce et homogène dans l’ensemble du logement. La plupart du temps, un système de thermostat permet même de décider au degré près de la température qui règne dans la maison. L’installation d’une pompe à chaleur ne se fait donc pas au détriment de votre confort au quotidien.

Une solution de chauffage écologique

L’impact environnemental d’un chauffage grâce à une pompe à chaleur est beaucoup moins important qu’avec l’utilisation du gaz ou encore de l’électricité. En utilisant directement la chaleur puisée à l’extérieur du logement, la pompe à chaleur limite l’utilisation des énergies fossiles. Pour rappel, le fioul ou encore le gaz sont des énergies polluantes et non-renouvelables, qu’il reste toujours préférable d’utiliser le moins possible pour la planète.

Un système polyvalent

La plupart du temps, les particuliers qui choisissent d’installer une pompe à chaleur privilégient les systèmes permettant d’obtenir du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. La polyvalence de ce système permet de réduire au maximum sa consommation des autres énergies. L’installation relativement simple des parties externes et internes de la pompe à chaleur est aussi un argument de taille, pour en faire son système de chauffe-eau et de chauffage.

Les aides pour financer une pompe à chaleur

La pompe à chaleur étant économique et écologique est éligible à de nombreuses aides. Le gouvernement lutte effectivement contre les passoires thermiques, mais aussi contre la précarité énergétique. La volonté d’offrir des systèmes de chauffage performant au plus grand nombre fait partie des priorités de la Loi Climat. Il sera donc possible de bénéficier de :

  • MaPrimeRénov’, avec une enveloppe de 3 000 et 5 000 € en fonction des revenus du foyer.
  • La prime CEE virgule qui valorise ce qui passe d’une ancienne chaudière au fioul ou au gaz à une pompe à chaleur, représentant entre 2 500 et 4 000 €.
  • L’éco-prêt à taux zéro, qui permet d’obtenir un crédit sans intérêts à payer, sans avoir à répondre à des conditions de revenus.
  • D’autres aides peuvent aussi vous être proposées par les collectivités comme les départements, les régions ou encore les communes.

Nos autres conseils pour une maison plus écologique :