Récupérateur d'eau de pluie en hiver, lorsque les températures sont négatives. Faut-il le vider ?

Avec les températures négatives, faut-il vider son récupérateur d’eau de pluie l’hiver ?

Table des matières

Posséder un récupérateur d’eau de pluie aide à lutter contre les sécheresses et à rendre sa maison plus écologique. Mais l’hiver peut poser des défis particuliers pour les récupérateurs d’eau, notamment en raison des risques liés au gel. Cependant, vider son récupérateur d’eau en hiver n’est pas toujours nécessaire et dépend de plusieurs facteurs. Si les températures sont négatives et que votre récupérateur d’eau de pluie n’est pas enterré, il sera impératif de le vider pour éviter les dommages liés au gel. Pour les récupérateurs d’eau de pluie enterrés, cette opération n’est pas nécessaire. Nous vous aiderons à comprendre pourquoi l’hiver est une période critique pour votre récupérateur d’eau et comment optimiser son utilisation et son entretien pendant cette période.

Pourquoi l’hiver peut poser problème pour votre récupérateur d’eau ?

L’hiver présente deux principaux défis pour les récupérateurs d’eau : le gel et la diminution de la pluie. Les basses températures peuvent provoquer la formation de glace dans votre cuve et endommager ses parois ou ses accessoires. De plus, certaines régions connaissent moins de précipitations en hiver, réduisant ainsi la quantité d’eau collectée.

Le principal danger pour votre récupérateur d’eau en hiver est le gel. Lorsque l’eau gèle, elle augmente de volume, ce qui peut causer des dommages importants à votre cuve et à ses composants. Les réservoirs en plastique sont particulièrement vulnérables aux fissures causées par la dilatation de l’eau gelée. Sous l’effet des températures négatives, l’eau en gelant pas se dilater. En se dilatant, elle endommagera fortement la cuve si celle-ci est en plastique, et pourra éclater dans les pires des cas.

Selon le type de récupérateur, une vidange peut être nécessaire

Il existe plusieurs types de récupérateurs d’eau, et leur conception peut influencer la nécessité de les vider en hiver. Les modèles aériens sont généralement plus exposés aux températures froides que les modèles enterrés.

Pour les récupérateurs d’eau aériens

Les récupérateurs d’eau aériens sont installés en surface et sont plus vulnérables au gel. Leur entretien hivernal est donc essentiel pour éviter les dommages causés par le froid. Les réservoirs en plastique, en particulier, doivent être vidés ou protégés pour prévenir les fissures dues à la dilatation de l’eau gelée.

Il est fortement conseillé de vider tous les récupérateurs d’eau de pluie non enterrés. On parle alors “d’hivernage du récupérateur d’eau” : on le vide avant les températures négatives, puis on en profite pour le nettoyer en profondeur. Surveillez la météo pour trouver le meilleur moment de vider votre récupérateur. Si les prévisions indiquent des températures proches de 0, n’attendez pas le dernier moment pour le vider. Faites les préalablement. Si toutefois vous vivez dans une région où les températures sont douces, ou si l’hiver est particulièrement doux, une vidange du récupérateur n’est pas forcément nécessaire. Si les températures n’avoisinent pas les 0°, une simple protection peut suffire.

Pour les récupérateurs d’eau enterrés

Les récupérateurs d’eau enterrés sont moins exposés aux variations de température grâce à l’isolation naturelle du sol. Ils résistent au gel sans avoir besoin d’être vidés, mais il est toujours recommandé de vérifier leur état avant l’hiver pour écarter tout risque. Ces cuves enterrées, bien plus onéreuse que les cuves aériennes, ont le grand avantage de pouvoir être utilisées tout au long de l’année. En outre, elles ne prennent pas de place et ont une capacité de stockage bien plus importante.

Deux récupérateurs d'eau de pluie enterrés, avec travaux de terrassement.
Les récupérateurs d’eau de pluie sont protégés du gel en hiver. Il n’est pas nécessaire de les vider.

Comment vider efficacement votre récupérateur d’eau en hiver ?

Pour vider correctement votre récupérateur d’eau en préparation de l’hiver, suivez ces étapes :

  1. Fermez la vanne de sortie ou le robinet pour empêcher l’eau de s’écouler pendant la vidange.
  2. Utilisez un tuyau pour drainer l’eau restante dans un évier ou une zone appropriée.
  3. Inspectez les parois, les joints et les accessoires de votre cuve pour détecter d’éventuelles fissures ou signes d’usure.
  4. Nettoyez l’intérieur de la cuve à l’aide d’une brosse et d’un détergent doux pour éliminer les débris et les dépôts accumulés.
  5. Rincez soigneusement la cuve avec de l’eau propre avant de la refermer.

Comment protéger votre récupérateur d’eau sans le vider ?

Si il n’est pas nécessaire de complètement vider votre récupérateur d’eau, voici quelques conseils pour protéger la cuve en hiver :

  1. Installez un abri isolant autour de la cuve pour limiter les variations de température et empêcher la formation de glace.
  2. Placez une boule flottante à la surface de l’eau pour réduire les effets du gel sur les parois de la cuve.
  3. Ajoutez un couvercle isolant sur le dessus de la cuve pour minimiser la perte de chaleur.
  4. Isolez votre récupérateur du sol en le plaçant sur des parpaings ou une palette (attention à la charge au sol, assurez que le tout est suffisamment solide)

Au moment de raccorder un récupérateur d’eau de pluie à vos gouttières, pensez à rendre l’installation très accessible pour vous y réaliser facilement ces opérations d’entretien.

Conseils supplémentaires pour l’entretien de votre récupérateur d’eau en hiver

  • Vérifiez régulièrement les joints et les tuyaux de votre récupérateur d’eau pour détecter d’éventuelles fuites ou signes d’usure.
  • Nettoyez régulièrement les gouttières et les descentes pluviales pour éviter que des débris ne bouchent votre système de collecte d’eau.
  • Installez un filtre à feuilles ou un grillage sur l’entrée de votre récupérateur d’eau pour empêcher l’infiltration d’insectes, de feuilles et autres débris.

Vider son récupérateur d’eau de pluie est donc une opération nécessaire si vous vivez dans une région où les températures négatives sont fréquentes (moins de zéro°). Anticipez cette opération et ne le faites pas au dernier moment. Si votre cuve est enterrée, il n’est pas nécessaire de la vider. Et rassurez-vous : au printemps, les précipitations abondantes vont recharger rapidement vos récupérateurs d’eau de pluie, vous pourrez vous servir de l’eau collectée pour la belle saison.

Cassandra