À quelle température faut-il mettre son chauffage en cas d’absence ?

Gardez votre maison au chaud : le réglage idéal du chauffage lors de vos absences

Table des matières

Si vous n’habitez pas encore dans une maison qui ne nécessite pas de chauffage, la question de savoir à quelle température régler le chauffage en cas d’absence revient souvent pour de nombreux foyers soucieux d’économies et de préservation de l’environnement. Cette préoccupation devient d’autant plus importante lorsque les périodes de vacances ou d’absence prolongée s’annoncent. En effet, il est essentiel de bien maîtriser la consommation énergétique de son logement pour éviter le gaspillage et ainsi mieux respecter notre planète.

Les enjeux liés au réglage du chauffage en période d’absence

Pour beaucoup de personnes, partir en déplacement professionnel, en week-end ou en vacances nécessite d’organiser la bonne marche du foyer durant leur absence. Dans ce contexte, plusieurs interrogations se posent : quelle température choisir ? Quels sont les équipements à utiliser pour ajuster cette dernière ? Comment préserver les occupants potentiels de la maison (animaux domestiques, plantes) sans nuire aux économies d’énergie ? À travers cet article, nous vous proposons de répondre à ces questions afin de vous permettre d’arbitrer entre les différentes options qui s’offrent à vous.

L’intérêt pour l’économie d’énergie et le budget familial

Le chauffage représente une large part de la facture énergétique d’un ménage français. Selon l’Ademe, cela peut revenir jusqu’à 66% de la consommation totale d’énergie du logement. Il est donc crucial de bien gérer ce poste de dépense, notamment en cas d’absence prolongée.

Une question de responsabilité environnementale

Les considérations environnementales sont également prépondérantes : chaque geste compte pour réduire l’empreinte carbone de son habitation, et cela passe aussi par la bonne gestion du chauffage durant son absence, que ça soit un ballon d’eau chaude, un plancher chauffant, une chaudière gaz, une pompe à chaleur et autres.

Le réglage optimal selon la durée de l’absence

Absence courte (moins de 24 heures)

Pour une période inférieure à 24 heures, il est généralement conseillé de baisser légèrement la température, sans trop toucher aux réglages habituels. Un ajustement de deux ou trois degrés suffit pour réaliser quelques économies tout en garantissant un confort appréciable à votre retour.

Absence de plusieurs jours

En fonction de la durée de votre éloignement, la température idéale à adopter varie sensiblement :

  • entre 14 et 16°C si vous êtes absent entre deux et sept jours
  • autour de 12°C pour une absence allant jusqu’à quinze jours
  • en dessous de 12°C pour des absences supérieures à deux semaines

Ces températures sont cependant données à titre indicatif : le réglage dépend de la configuration et des caractéristiques propres à votre habitation.

Pour une maison ancienne mal isolée, il faudra dans certains cas conserver une température légèrement supérieure pour éviter le développement de l’humidité.

Penser aux différentes pièces du logement

Il est important de ne pas négliger les différentes pièces de votre logement lors de vos réglages. En effet, certaines pièces requièrent une attention particulière :

Les chambres

Afin de créer un environnement confortable pour dormir en période d’absence, la température minimale recommandée se situe entre 12 et 14°C.

La salle de bains

Pour prévenir le développement de moisissures ou d’autres problèmes d’humidité, qui peuvent nuire à la qualité de l’air et affecter la santé des occupants, on recommande généralement une température minimale autour de 18°C.

Le salon et la cuisine

En règle générale, ces espaces doivent être maintenus à des températures plus basses durant votre absence, allant jusqu’à 16°C si cela est possible.

Utiliser les objets connectés pour gérer son chauffage à distance

La généralisation des objets connectés a ouvert de nouvelles possibilités en matière de gestion énergétique : thermostats intelligents, applications dédiées… De nombreux équipements sont désormais disponibles pour simplifier et optimiser le réglage de votre chauffage en cas d’absence.

Le thermostat programmable, par exemple, permet de déterminer à l’avance les heures et les jours où la température sera abaissée ou augmentée et ce pour chaque pièce du logement. Il est également possible d’utiliser une application mobile liée à votre installation domestique pour suivre sa consommation, ajuster la température en temps réel et ainsi réagir plus rapidement.

Les gestes simples à adopter avant de partir

Pour profiter pleinement de votre absence sans sacrifier le confort de votre retour, n’hésitez pas à :

  • Vérifier l’isolation des portes et des fenêtres pour limiter les déperditions de chaleur
  • Fermer les volets ou les stores extérieurs pour conserver au mieux la chaleur intérieure
  • Déplacer les meubles qui bloquent les radiateurs pour faciliter la circulation de l’air
  • Entretenir régulièrement votre système de chauffage (chaudière, pompe à chaleur) pour assurer son bon fonctionnement durant votre absence.

En prenant ces mesures et en suivant les conseils prodigués dans cet article, vous êtes maintenant prêt à programmer votre chauffage selon vos besoins. Ainsi, vous contribuerez à alléger votre facture énergétique tout en protégeant l’environnement pour les générations futures.

Cassandra