Production d'eau chaude (très) économique : top 3 des chauffe-eau les plus rentables en 2024

Production d’eau chaude (très) économique : top 3 des chauffe-eau les plus rentables en 2024

Table des matières

La maîtrise des coûts énergétiques domestiques est un défi majeur pour de nombreux foyers. Choisir un système de production d’eau chaude économique est essentiel pour réaliser des économies d’énergie et gagner en confort thermique. Mais comparer la rentabilité des chauffe-eau, à savoir électrique, solaire et thermodynamique, nécessite de prendre en compte plusieurs facteurs, notamment le coût d’installation, le coût d’entretien, et les économies d’énergie réalisées. Les chiffres peuvent varier en fonction de la région, des tarifs locaux de l’énergie, et des spécificités de chaque installation. Nous vous aidons toutefois à vous faire une idée de la rentabilité de chacun des différents chauffe-eau, pour vous aider à trouver un système de production d’eau chaude le plus économique possible, ou à minima le plus adapté à vos besoins !

Les coûts liés à l’eau chaude

Pour bien choisir son chauffe-eau, il faut prendre en compte plusieurs facteurs qui influencent les coûts de production de l’eau chaude domestique :

  1. Le type de chauffe-eau (électrique, solaire, thermodynamique, etc.)
  2. La capacité du réservoir ou du ballon d’accumulation
  3. L’énergie utilisée (électricité, gaz, énergie renouvelable)
  4. Le modèle et la performance énergétique du dispositif
  5. Les habitudes de consommation et le nombre d’utilisateurs dans le logement

Une fois cela dit, comparons les trois principaux types de chauffe-eau du marché et leur rentabilité pour trouver le plus économique.

Comparatif des 3 chauffe-eau les plus économiques en 2024

1/ : Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique combine une pompe à chaleur (PAC) et un ballon d’eau chaude. Il récupère les calories présentes dans l’air ambiant ou extérieur pour réchauffer l’eau. Ce système est économique, écologique et peut être couplé à d’autres sources d’énergie renouvelable.

  • Coût d’installation : Environ 2 000 à 3 500 €.
  • Coût d’entretien annuel : 100 à 150 €.
  • Coût annuel d’utilisation : 150 à 250 €, selon le nombre de personnes dans le foyer.
  • Capacité du réservoir : généralement entre 200 et 300 litres.
  • Énergie utilisée : électricité pour la pompe à chaleur, air ambiant (énergie renouvelable).
  • Classe énergétique : souvent A ou A+.
  • Habitudes de consommation : adapté à la plupart des ménages, efficace dans divers environnements.
  • Rentabilité : excellente, avec un temps d’amortissement plus court que le solaire, environ 5 à 7 ans.

2/ Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire utilise l’énergie du soleil pour chauffer l’eau à travers des capteurs solaires installés sur le toit. L’énergie récupérée est transférée à un ballon d’eau chaude via un liquide caloporteur. Ce système est écologique et permet de réaliser des économies d’énergie importantes.

  • Coût d’installation : Environ 3 000 à 5 000 €. Il existe toutefois des aides pour un chauffe-eau solaire.
  • Coût d’entretien annuel : 100 à 200 €.
  • Coût annuel d’utilisation : très faible, 50 à 150 €, principalement pour l’appoint. Il ne coûte rien que ensoleillement est suffisant.
  • Capacité du réservoir : souvent entre 200 et 300 litres, pour familles moyennes à grandes.
  • Énergie utilisée : énergie solaire principalement, avec appoint électrique ou gaz.
  • Classe énergétique : très efficace, entre A+ et A+++.
  • Habitudes de consommation : idéal pour les régions ensoleillées et ménages avec consommation régulière.
  • Rentabilité : plus élevée sur le long terme, amortissement sur 10 à 15 ans.

3/ Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique, également appelé cumulus ou ballon d’eau chaude, fonctionne grâce à une résistance électrique qui réchauffe l’eau contenue dans une cuve. Ce type de chauffe-eau est simple d’installation et peu coûteux à l’achat, mais sa consommation électrique peut être élevée.

  • Coût d’installation : Environ 300 à 1 200 €.
  • Coût d’entretien annuel : 50 à 100 €.
  • Coût annuel d’utilisation : 400 à 600 €, selon le nombre de personnes dans le foyer
  • Capacité du réservoir : de 35 à 300 litres, adapté pour les petits et grands ménages.
  • Énergie utilisée : électricité.
  • Classe énergétique : généralement entre C et B, A pour les modèles les plus performants.
  • Habitudes de consommation : convient à tous types d’usage, mais plus coûteux pour les grands ménages.
  • Rentabilité : moins élevée en raison du coût de l’électricité, mais investissement initial faible.

Alors, quelle est la production d’eau chaude la plus économique ?

Le chauffe-eau thermodynamique est définitivement le chauffe-eau le plus rentable en 2024. Avec un coût d’installation moyen, il se rentabilise bien plus vite que le chauffe-eau solaire, en moyenne entre 5 et 7 ans. Mais le chauffe-eau solaire sera bien plus économique à long terme, à un horizon + de 10 ans. Enfin, le chauffe-eau électrique est le moins rentable des trois, mais aussi le plus économique à l’installation. Il est également le plus adapté pour les petites consommations, ou les petites surfaces.

Résumons ce comparatif de la façon suivante :

  • Le chauffe-eau électrique est une option économique à l’achat mais plus coûteuse à l’usage, adaptée pour les petits ménages, petites surfaces ou ceux avec des besoins en eau chaude moins importants.
  • Le chauffe-eau solaire représente un investissement initial plus élevé mais est très rentable sur le long terme, particulièrement adapté aux régions ensoleillées et aux grands ménages.
  • Le chauffe-eau thermodynamique offre un bon équilibre entre coût initial et économies d’énergie, convenant à une large gamme de ménages et de conditions climatiques. Il est le chauffe-eau qui se rentabilise le plus rapidement.
Cassandra