Comment faire construire une maison écologique ?

Table des matières

Si vous souhaitez avoir une maison plus écologique, cela peut passer par la construction d’une maison neuve, à condition qu’elle soit extrêmement performante d’un point de vue énergétique. Pour toutes les nouvelles constructions, la recherche de matériaux et d’équipements écologiques est presque devenue une obligation. Au-delà des normes à respecter, certains consommateurs veulent véritablement s’inscrire dans une démarche éthique. Contrairement aux idées reçues, inutile de revenir à l’âge de pierre pour une maison économe en énergie. Les nouvelles technologies, l’utilisation des bons équipements et de matériaux bien choisis peuvent faire toute la différence.

Faire construire une maison écologique

Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

On distingue plusieurs types de maisons qui peuvent être considérés comme écologiques. Il peut s’agir de :

  • Maison BBC ou bâtiment basse consommation : Ce sont les maisons qui répondent à la norme RT2012. La maison doit répondre à des principes d’éco-construction, qui peuvent différer en fonction du lieu d’implantation du bâtiment. Les critères concernent le chauffage, la ventilation, la climatisation ou encore la production d’eau chaude.
  • Maison bioclimatique : On cherche alors à construire la maison en l’optimisant fonction des ressources naturelles de son lieu d’implantation. Il s’agit notamment d’orienter la maison de façon à profiter du meilleur ensoleillement possible. Des arbres peuvent aussi être plantés, pour faire de l’ombre en été.
  • La maison passive : C’est une habitation qui se suffit à elle-même, c’est-à-dire qu’elle répond, de par sa construction et ses équipements, à ses propres besoins en énergie. Elle suit donc les principes de la maison bioclimatique, en prenant en compte son environnement. En principe, un soin tout particulier est apporté à l’isolation ou encore à l’orientation.
  • La maison positive : C’est celle qu’on appelle aussi le bâtiment à énergie positive (BEPOS). Sans grande surprise, il s’agit des maisons qui parviennent à produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment, grâce à leurs équipements.

Bien choisir ses matériaux pour construire une maison écologique

Les matériaux isolants écologiques

Pour construire une maison écologique, il est absolument indispensable d’utiliser des matériaux performants. Dans beaucoup de constructions, la laine de verre reste encore privilégiée, pour ces excellentes capacités d’isolation.

Pour aller encore plus loin dans la démarche écologique, il est aussi possible d’utiliser des matériaux biosourcés et recyclables. On parle notamment du bois, qui peut être proposé sous forme de rouleaux ou encore de panneaux. La laine animale, le chanvre ou encore la ouate de cellulose peuvent aussi être de bonnes alternatives.

Les matériaux de construction écologiques

Les matériaux de construction peuvent eux aussi être écologiques, pour épouser certaines convictions. La brique rouge est notamment utilisée pour ses capacités isolantes et sa provenance d’origine naturelle. On pourra aussi utiliser les constructions en bois, dont la durée de vie peut atteindre 400. Pour finir, la terre crue peut être une alternative de choix.

Les équipements d’une maison écologique

Quel chauffage pour une construction écologique ?

Pour choisir un chauffage écologique, on peut tout d’abord miser sur l’utilisation de matières biosourcées. On parle notamment d’un poêle à bois, qui utilise une énergie renouvelable. De plus en plus de particuliers qui se lancent dans la construction d’une maison écologique choisissent la pompe à chaleur.

Cette dernière vient récupérer les calories présentes dans le sol, l’eau ou encore l’air extérieur pour chauffer la maison. Il est même possible que le système soit réversible, et permettre de climatiser la maison en été. Avec un rendement de plus de 400 %, cette solution est aussi très économique.

Choisir son chauffe-eau écologique

Le choix du chauffe-eau aussi est primordial pour ceux qui souhaitent construire une maison écologique. Le système de pompe à chaleur peut permettre d’approvisionner une maison en eau chaude sanitaire. On pourra aussi miser sur une chaudière à bois ou encore fonctionnant grâce à l’énergie solaire.

L’installation d’une VMC performante

Choisir une VMC, c’est une question de confort de vie. Le système peut effectivement permettre un renouvellement efficace de l’air. Il évite aussi les phénomènes d’air humide. En vous garantissant une bonne qualité d’air, la VMC optimise également le fonctionnement d’autres équipements, comme le chauffage ou la climatisation. La ventilation n’est donc pas à négliger, si vous souhaitez construire votre habitation.

Comment produire sa propre électricité ?

Les alternatives pour produire sa propre électricité sont nombreuses. Il est notamment possible de passer par :

  • L’installation de panneaux solaires
  • L’utilisation d’une éolienne domestique
  • La mise en place d’une hydrolienne

Le choix de votre équipement pour construire une maison passive ou positive dépend de la région et du lieu d’implantation de l’habitation. Seuls des professionnels seront en mesure de vous dire si le vent, l’ensoleillement ou encore les courants d’eau sont suffisants pour faire fonctionner l’une ou l’autre de ces technologies.

Le système de récupération d’eau de pluie

Construire une maison écologique, c’est aussi soigner sa consommation d’eau. Une des alternatives les plus intéressantes reste la récupération de l’eau de pluie, pour toutes les utilisations ne nécessitant pas de l’eau potable. Arroser le jardin, alimenter les toilettes ou encore la douche, les applications sont nombreuses. Si vous souhaitez construire une maison écologique, il peut être intéressant de penser le système de récupération et de stockage de l’eau de pluie, au moment même de la conception des plans.

La domotique au service des économies d’énergie

L’installation de la domotique n’est pas seulement un gadget, permettant de contrôler sa maison à distance. Les applications de cette dernière peuvent véritablement permettre de faire des économies d’énergie. Vous pourrez par exemple veiller à ce que les lumières soient éteintes quand vous n’êtes pas là. Vous pouvez aussi analyser votre consommation d’énergie, ouvrir et fermer vos volets, pour profiter de l’ensoleillement ou encore pour vous protéger de la chaleur. Les systèmes de programmation peuvent également permettre de faire de précieuses économies, notamment en termes d’utilisation du chauffage.

Nos autres conseils pour une maison plus écologique :